SSD Backend

8 August 2018

Durant cet été 2018, nous avons ajouté des volumes de stockage SSD à la plateforme. Vous allez retrouver un volume appelé ‘ceph-ssd’ dans la liste des types de volume. Nous avons à ce jour 9To de capacité (répliqué x2).

Un volume SSD ? Pour quel usage ?

Les applications qui génèrent de nombreux accès disques aléatoires de petites tailles (MySQL par ex.) sont très adaptées aux volumes SSD.

Rappel : QoS par backend

Chaque backend de stockage sur Galactica possède une QoS afin de vous garantir des I/O. Voici les valeurs que nous avons implémentées :

Backend Read IOPS Write IOPS
SAN 1500 1500
ceph 1000 1000
ceph-ssd 5000 5000

Accès aléatoires

Grosso modo en accès aléatoire les performances Ceph et SAN sont à peu près identiques, SSD sera cinq fois plus rapide avec de petits blocs (4k), 2 fois pour de gros blocs (512k).

Si vous avez un cluster avec beaucoup de disques, choisissez le backend Ceph, il a globalement beaucoup plus d’I/O de disponibles que le SAN.

Accès séquentiels

Pour les accès séquentiels, le plus performant est bien sûr le backend SSD, suivi du SAN et juste derrière Ceph.

Ouverture

Comme ce stockage est de taille limitée, à ce jour seul le projet petasky bénéficie de ce nouveau stockage. Toutefois si vous avez des besoins spécifiques, nous pouvons vous permettre l’accès à ce backend sur demande explicite.


Auteur:
Frédéric Gaudet

(gaudet@isima.fr)
IR CNRS