Introduction

Vous pouvez prendre la main sur une instance de deux façons différentes.

  • Par SSH
  • Par la console

Si vous n'avez rien spécifié de particulier lors de l'instantiation, alors la seule manière dans un premier temps de prendre la main sur la VM est la méthode SSH. En effet pour prendre la main à partir de la console, il faut au préalable avoir créé un user local à cet effet.

Le username utilisé depend de la distribution. Sur ubuntu, le user par défaut est 'ubuntu'. Pour les distributions centos il s'agit de 'centos', pour CoreOS il s'agit de 'core'. Si vous utilisez d'autres types d'images, il faudra alors rechercher quel est le user défini par la distribution.

Accès SSH

A partir du menu déroulant choisir l'option 'Associate Floating IP'.

Local Image

Choisir l'IP à associer, cliquez sur 'Associate'.

Local Image

La VM est désormais accessible via la floating IP.

Local Image

Vous pouvez dès lors créer un user local qui soit autorisé à se connecter à cette VM. Petit rappel : pour des raisons de sécurité il est absolument interdit d'utiliser le compte 'root' pour se connecter à distance.

Client Linux

Il suffit d'indiquer à SSH la localisation de la clé privée grâce à l'option -i.

ssh -i fgaudet-id_rsa ubuntu@193.55.95.226

Client Windows

Un bon client SSH sous windows est le programme putty. Vous aurez besoin de 2 exécutables : putty et puttygen. En effet, putty utilise son propre format de clé privé imposant de ce fait la conversion de la clé SSH téléchargée depuis la plateforme grâce à puttygen.

Conversion de la clé

Ouvrez l'utilitaire puttygen.exe et cliquez sur le bouton 'Load',

small

et sélectionnez votre clé privée SSH. Vous recevez lors la confirmation que votre clé a été chargée :

tiny

Ensuite, sauvegardez la clé en cliquant sur le bouton 'Save private key',

small

répondez 'oui' à la question.

tiny

Choississez un nom approprié, et cliquez sur 'Enregistrer'.

small

Configuration de putty

Ouvrez à présent putty, cliquez sur le menu 'Connection/data' et placez le username désiré dans le champ 'Auto-login username' :

small

Ensuite, ouvrez à partir du menu la section 'Auth', et remplissez le champ 'Private key file for authentication' :

small

Maintenant que les options sont définies, vous pouvez placer l'adresse IP de connection dans la section 'Session' et cliquez sur 'Open'

small

La première fois, il vous est proposé d'accepter l'empreinte de la clé :

tiny

Cliquez sur 'Oui', vous avez maintenant un accès SSH fonctionnel :

small

Accès par la console

Après avoir créé un user local, à partir du navigateur web, cliquez sur l'instance afin d'ouvrir l'écran qui détaille les caractéristiques de votre VM. Cliquez ensuite sur l'onglet 'Console'.

Local Image

Utilisation des claviers virtuels

Le clavier géré par l'accès console répond aux besoins de base, mais parfois vous allez avoir besoin d'uiliser des caractères un peu exotiques tels que le pipe "|", l'esperluette "&", mais que le clavier console ne sait pas gérer.

Une méthode toute simple consiste à utiliser les claviers virtuels founis par la plupart des desktops :

Linux

Par exemple sous Ubuntu, l'utilitaire en question s'appelle onboard. Cliquez sur le caractère qui vous intéresse, et il sera inséré à l'endroit où se trouve votre pointeur.

Local Image

Windows

Sous Windows il s'appelle osk (comme On-Screen Keyboard).

Local Image

results matching ""

    No results matching ""